Typologie des inondations en Europe

//Typologie des inondations en Europe

Typologie des inondations en Europe

Nous avons recensé 7 types d’inondations en Europe en fonction de leurs caractéristiques, soudaineté | fréquence | durée, de leurs causes, phénomènes naturels | facteurs humains, et de leur zone d’occurence, régions | reliefs.

inondation par débordement de cours d'eau
Soudaineté
Fréquence
Durée

Description

Inondation par débordement direct d’un cours d’eau en crue sur les terrains voisins :
l’eau se répand dans les talwegs et les dépressions topographiques.

Les causes

Inadéquation entre la quantité d’eau à évacuer et les capacités hydrauliques du bassin hydrographique.
Fortes pluies en amont dans le bassin versant (longue période pluvieuse).
Saturation en eau des sols du bassin versant.
Fonte des neiges.
Refoulement par un fleuve en crue sur son affluent.
Grande marée sur fleuve côtier.
L’inondation peut se propager à l’intérieur des terres par débordement des réseaux d’assainissement: on parle d’inondation par débordement indirect.

Inondations par débordement : les drames

Crue de la Seine le 28 Janvier 1910 | 200 000 parisiens sinistrés, 10 jours de crue, 35 jours de décrue, 2 Milliards d’Euros de dégâts.
Crues du Rhône les 3, 4 Décembre 2003 | 7 morts, 1 513 communes sinistrées, 700 Millions d’Euros.

inondation par ruissellement urbain
Soudaineté – FLASH FLOOD
Fréquence
Durée

Description

Ecoulement très important des eaux à la surface des sols imperméables en zone urbaine.
3/4 des communes françaises ont déjà connu au moins une fois une inondation par ruissellement.

Les causes

Des crues violentes peuvent apparaître sur tout le territoire suite à des épisodes orageux courts et intenses | Pluies torentielles – Orages stationnaires.
Le ruissellement se produit quand l’intensité des précipitations dépasse l’infiltration et la capacité de rétention de la surface du sol.
La généralisation des sols imperméabilisés augmente le risque de saturation des collecteurs d’eau en zone urbaine.
Le ruissellement peut également survenir par saturation, sur un sol déjà saturé en eau.

Ruissellement pluvial urbain : les drames

Inondations de Nîmes, le 3 Octobre 1988 | 20 Millions de m3 s’abattent sur les bassins versants, 9 morts en 6 h, 610 M€.
Inondations Royaume-Uni Juin-juillet 2007 | 13 morts, 55.000 propriétés inondées. 3,7 Mds €
Inondations de Copenhague, Danemark, 2 Juillet 2011 | 135 mm d’eau en 2 h, routes, voies ferrées, sous-sols inondés. 750 M€
Inondations dans le district de Krasnodar, Russie, le 6 Juillet 2012 | L’équivalent de 5 mois de pluie en une nuit. 171 morts. 13 000 foyers touchés.

inondation boueuse
Soudaineté – FLASH FLOOD
Fréquence
Durée

Description

Les inondations boueuses résultent de ruissellements très important sur des terres cultivées.
Les écoulements d’eau emportent au passage des quantités importantes de sédiments érodés.
Ces inondations affectent en particulier les infrastructures routières (routes déformées, colmatage des égoûts) ainsi que les habitations privées (caves, rez-de-chausée et jardins).

Les causes

Fort ruissellement suite à des orages violents sur des terres agricoles, en particulier les cultures sarclées (betterave, maïs, pomme de terre…).
Construction d’habitations en contre bas des terres agricoles.
Agrandissement des parcelles sans élément tampon.
On observe les inondations boueuses dans les South Downs du sud de l’Angleterre, en Normandie, en Picardie, dans le centre de la Belgique, aux Pays-Bas, en Slovaquie et en Pologne.

Inondations boueuses : les drames

La Belgique est particulièrement exposée au risque des inondations boueuses: plus de 700 sites touchés chaque année. En 10 ans, 4/5ème des communes du centre de la Belgique ont connu une inondation boueuse.
Inondations boueuses en Alsace le 8 Juin 2016 | 60 communes touchées, fermeture de l’autoroute A36.

inondation par coulée de boue
Soudaineté – FLASH FLOOD
Fréquence
Durée

Description

Les coulées de boues sont un mouvement de terrain | glissement de terrain, provoqué par des pluies torrentielles.
Elles sont composées pour moitié au moins par des limons et matériaux argileux.
Les coulées de boue se forment sur des versants et se constituent en cours d’eau à régime torrentiel, elles peuvent atteindre une vitesse de 90km/h.
Leur puissance destructrice est comparable à celle des avalanches.

Les causes

Les coulées de boue apparaissent dans des matériaux meubles (colluvions, glissements de terrain) lorsque leur teneur en eau augmente fortement (talwegs, lits de rivière).
Les fortes précipitations érodent le couvert végétal, ravinent les sols, mettent en charge les terrains.
Les matériaux perdent brutalement leur cohésion (solifluxion) sous l’effet de la pente et de la pesanteur.
Les zones dénudées et les incendies favorisent le ruissellement et l’érosion.
Les séismes sont également un facteur aggravant.

Coulées de boue : les drames

Le Grand-Bornand, Haute-Savoie, le 14 Juillet 1987 | Une coulée de boue fait 23 morts dans un camping situé le long du Borne.
Vaison la Romaine, le 22 Septembre 1992 | L’Ouvèze ravage tout sur son passage, 46 victimes, 500M€.
Crues éclairs dans le Gard, les 8 et 9 Septembre 2002 | 24 victimes. 1,2 milliards d’euros de dégâts, jusqu’à 680mm de pluie sur le bassin versant en moins de 24 h.
Inondations meutrières dans le Var, 15 Juin 2010 | 23 victimes, 44 communes sinistrées, 1 milliard d’euros de dommages directs, 35 700 sinistres déclarés, coût moyen par sinistre 17 230 euros.
Inondations éclair dans les Alpes-Maritimes le 3 Octobre 2015 | Les lames d’eau diluviennes font 20 victimes, jusqu’à 200mm de pluie en 2 heures, fermeture d’autoroutes, interruption de trafic aérien et ferroviaire.

inondation par submersion marine
Soudaineté
Fréquence
Durée

Description

Inondation de la zone côtière par la mer | Cordon littoral – Estuaires – Lagunes (ex Aqua Alta à Venise).

Les causes

Phénomènes météorologiques violents : hausse du niveau de la mer par dépression atmosphérique (tempêtes, cyclones).
Vagues déferlantes poussées par de forts vents de mer (surverse ou impact répété des vagues qui peut provoquer une rupture de digues ou de dunes).
Phénomènes océanographiques de grande ampleur : Grandes marées, Houle.

Submersions marines : les drames

Les inondations en Mer du Nord le 31 Janvier 1953 | 1 835 personnes et 200.000 têtes de bétail périrent au Pays-Bas, 4 500 bâtiments engloutis.
Tempète Xynthia le 27 février 2010 : Vendée, Charente-Maritime et Côtes-d’Armor | 53 morts en France et 2,5 milliards d’euros de dommages.
Ouragan Katrina le 29 août 2005 : Nouvelle-Orléans | Plus de 1 800 morts, bilan financier plus de 150 milliards de dollars.

inondation par rupture de digue ou de barrage
Soudaineté – FLASH FLOOD
Fréquence
Durée

Description

Rupture de barrage, rupture de digue, rupture de canalisation | Ouvrages artificiels hydrauliques
Inondation soudaine par onde de crue ou onde de submersion.

Les causes

Causes naturelles : séismes, tsunamis, crues exceptionnelles, glissements de terrain, érosion interne par renard hydraulique, érosion externe par affouillement dans le lit d’un cours d’eau, animaux fouisseurs…
Causes humaines : erreurs d’exploitation, terrorisme.
Causes techniques : vice de conception, vice de fabrication, vice de maintenance.

Ruptures de digue : les drames

Barrage de Malpasset France le 2 Décembre 1959 | 423 morts, 7 000 sinistrés
Barrage de Vajont en Italie le 9 Octobre 1963 | Plus de 1 900 morts.
Rupture de digue Jakarta Indonésie le 27 Mars 2009 | 58 morts, 500 maisons englouties
Catastrophe des boues rouges d’Ajka Hongrie le 4 Octobre 2010 | 10 morts, désastre écologique

inondation par remontée de nappe
Soudaineté
Fréquence
Durée

Description

Remontée émergente d’une nappe phréatique. Il s’agit d’inondations lentes ou de plaine.

Les causes

Evénements pluvieux exceptionnels qui apportent une recharge exceptionnelle à une nappe phréatique dont le niveau d’étiage est déjà élevé | Souvent en période hivernale où l’évaporation est faible, les précipitations importantes et la végétation peu active.
La zone non saturée est progressivement envahie par l’eau, jusqu’à ce qu’elle atteigne la surface du sol: c’est l’inondation par remontée de nappe.
Le phénomène est d’autant plus marqué que le terrain présente un faible pourcentage d’interstices (ex aquifères de la craie).
L’inondation est généralement lente et étendue.
Les dégâts affectent les fondations des bâtiments (crue et décrue), entrainent des dommages aux réseaux routiers et aux chemins de fer (tassements différentiels des gravats et ballasts), remontées d’objets enterrés (canalisations, cuves, piscines…).

Inondations par remontée de nappe : les drames

Crue centennale du Clain, la Vienne, le 22 Décembre 1982 | Remontée de la nappe du Dogger dans le bassin versant du Clain, le Clain est monté jusqu’à une hauteur de 5,60 mètres.
Crues de la Somme en Avril 2001 | 165 communes concernées, 3 000 sinistrés, 200 entreprises touchées, 150 Millions €.

Share This Story, Choose Your Platform!
2017-10-16T17:25:25+00:00